Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Génération Strange | Votre source quotidienne d'infos comics, cinéma, série TV, manga, jeux vidéos

Scroll to top

Top

No Comments

Beware The Batman Critique

Beware The Batman Critique
Mister O
  • On 17 juillet 2013
  • http://generation-strange.com

L’opinion du Glou

Après Green Lantern : The Animated Series, c’est au tour du Chevalier Sombre de passer à la casserole numérique et de nous montrer de quoi sont capables les gars de Warner Animation sur le personnage qui jusqu’ici a été la plus grosse vache à lait issue de l’univers de DC !

Beware the Batman marque la sixième adaptation animée de Batman, même si Batman a fait bien d’autres incursions dans le monde de l’animation via d’autres séries.  Conçu pour être le remplaçant de Batman : The Brave and the Bold, ce nouveau regard cherche à remettre un ton plus sérieux dans le monde de Batman en contraste avec l’ambiance plus légère de son prédécesseur.  Le pilote fut diffusé le 13 juillet sur le Cartoon Network.

Commençons par l’intro qui est visuellement très stylisé et, à mon sens, très agréable. Malheureusement, le générique joué par les Dum Dum Girls n’a rien à faire là hormis  pour des âmes perdues qui s’accrochent encore à de vieilles nostalgies et qui trouvent que « Rockabilly Batman » serait une bonne idée.

Puis dans la première scène, notre héros nocturne a du mal contre… Deux voleurs. Je répète : DEUX VOLEURS.

 

Le manoir Wayne qui était relativement gothique, sombre  et ancien avec ses vieilles briques devient une baraque faite de verre et d’acier très moderne pile poil face à la baie de Gotham. Comme ça, quand il aura un avion stylisé comme une chauve-souris, il se fera repérer de loin.

Ensuite, passons à Alfred. On est TRÈS loin de toutes interprétations jamais faites du personnage dans toutes les époques confondues. Il ressemble bizarrement à Frank Moses de Red par Warren Ellis et Cully Hamner. Selon le producteur Mitch Watson, il aurait été inspiré du personnage de Jim Malone interprété par Sean Connery dans les Incorruptibles de De Palma. Pour ceux qui trouve original le fait que ce soit un ancien membre du MI-6, c’était déjà le cas depuis le reboot de Crisis On Infinite Earths. Question attitude, il donne plus dans le Ray Winston que le Higgins de Magnum.

On a droit à une scène où le larbin attaque donc son patron pour qu’il reste sur ses gardes et maintienne ses reflexes. Ça aussi, ce n’est pas original. La Panthère Rose. Kato attaque l’inspecteur Clouseau dans chacun de ses films et c’est bien plus spectaculaire alors qu’il s’agit d’un film comique.

Quant aux méchants. Certes, c’est rafraichissant de voir autre chose que le Joker, le Pingouin ou Catwoman mais bon… Leur créateur, Grant Morrison, doit être en train de subir une régression schizophrénique tellement on a dévié de leurs personnalités. Professor Pyg qui était dans l’illustré un être PROFONDEMENT dérangé et homicidaire ainsi que Mister Toad qui n’était qu’un voleur deviennent partenaires et des éco-terroristes. Pyg devient une masse de muscles et Toad se retrouve affublé de super pouvoirs.

Rappelons que cette série est produite par Glen– vous ne vous débarrasserez pas de moi comme ça ! – Murakami. Il avait déjà bossé sur The Batman (2004-2008) où sévissait déjà le Rasta-Joker ! Cette fois-ci, Batman a de grandes oreilles qui sont réminiscentes de sa première année par Bob Kane et une cape qui ne suit pas très bien. On sent que c’est de vraiment la déco pure. La présence de Katana pour servir de mentor à Bruce wayne m’inspire autant que la padawan d’Annakin Skywalker dans Clone Wars.

Rappelons aussi brièvement que Batman a fait l’objet d’une adaptation en image de synthèse… en bd. Ça s’appelait Digital Justice et c’était par Pepe Moreno en 1990.

Bref. On ne peut pas juger une série entière sur un seul épisode. Néanmoins, ce pilote n’est pas abouti. Après avoir subit The Dark Knight Rises, c’est dur. Je cours me laver les yeux en re-regardant les épisodes de Bruce Timm et ensuite une heure ou deux de Batman Arkham City !!!

Ésperons que Batman : Arkham Origins soit à la hauteur…

 

Submit a Comment