Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Génération Strange | Votre source quotidienne d'infos comics, cinéma, série TV, manga, jeux vidéos

Scroll to top

Top

No Comments

CAROLE QUINTAINE L’Interview Vite Fait

Mister O
  • On 23 novembre 2013
  • http://generation-strange.com

On a mis le temps mais on est arrivé à caser un moment pour finalement révéler cet entretien fait début Juillet 2013. À Japan Expo et à ComiCon au parc des expositions de Villepinte, Carole Quintaine a accepté entre deux prises de vues et interviews, qu’elle faisait en tant que journaliste, de répondre à mes questions à l’abri de la cacophonie du salon. Pour ceux qui ont vécu dans une grotte sans télé ni connexion internet depuis quelques années, Carole Quintaine est un OVNI médiatique. Je développe rapidement. Mannequin, personnalité de la télé réalité, journaliste jeux video. Elle a participé et gagné à Opération séduction aux Caraïbes sur TF1 et a aussi participé à 5 Bombe chez les Frenchies sur NRJ12.

Mais si vous êtes là en train de lire cet article c’est certainement plutôt parce qu’elle est LA représentante de l’actu Call of Duty en France via CoD Casting ainsi que présentatrice et journaliste jeux vidéo sur de nombreuses autres plateformes, aussi bien articles écrits que vidéos. Les femmes sont rares dans ce milieu essentiellement masculin et si les esprits commencent à s’ouvrir à une présence féminine, tout le monde n’est pas de cet avis et les phallocrates crachent leur venin plus que jamais. Les attaques gratuites sur  des forums fusent. Trop sexy, trop bonnasse, trop commune, pas assez boutonneuse, trop glam, trop moche… On lit tout et son contraire sans que cela ait réellement une cohérence quelconque. Est-ce que ça serait mieux passé si elle avait eu quarante kilos en trop, des lunettes, des boutons et un visage qui signifie que si Dieu existe bel et bien il a un sens de l’humour ? Seule constante de ses détracteurs : elle a osé être reconnue comme « sexy » par les médias mainstream ! Interview avec cette insolente qui ose être jolie, sexy, drôle et… passionnée ?!? (Nan mais va falloir qu’elle se calme directe…)

Comment es tu entrée dans ce merveilleux milieu ? Et surtout dans quelles conditions ?

Je croyais que t’allais me demander « comment t’es entrée dans le salon ? » ! Ben,  je suis passée par derrière ! J’ai agressé un mec et il avait une accréditation ! Et le jeu vidéo pareil ! En agressant des gens. (rires) Non en fait j’ai été super passionnée de jeux vidéo, je ne pensais pas en faire un métier et un soir je dîne avec un pote. J’avais des problèmes de thunes, je galérais une petit peu et ce mec là connaissais très bien Bertrand Amar et Julien Lebas qui produit des reportages pour jvcom (jeuxvideo.com). Donc il m’a orienté vers les deux en me disant « Écoutes, tu parles super bien de jeux vidéo et en plus il n’y a pas beaucoup de filles. Ça peut être un créneau à prendre, vas y ! ». C’est Julien Lebas qui m’a répondu en premier et j’ai donc commencé à faire des reportages pour jvcom . Reportages où je n’apparaissais pas parce que, pour jvcom, j’avais une image « trop sexy ». Donc c’était un peu compliqué mais après je peux comprendre : c’est une grosse machine, ils n’avaient pas envie de changer leurs habitudes etc.  Je trouve ça débile mais c’est comme ça… Et puis après Bertand Amar m’a contacté et m’a proposé le projet Mag Elite, émission que j’anime encore actuellement sous le nom de CoD Casting et qui parle de l’actualité Call of Duty et puis voilà… Je suis arrivée comme ça, complètement par hasard parce que pour moi c’était une passion et pas un métier.

Pour situer tout ça, c’était vers quelle année ?

C’était il y a deux ans. En 2011. Je suis un vrai bébé, quoi…

J’ai vu des trucs qui dataient de plus ou moins avant et j’arrivais pas à resituer les articles.

Ça doit être mes films de cul alors… (rires)

?!? Non non non !

Ah d’accord.

Par la suite t’as été plutôt prolifique -c’est le moins qu’on puisse dire- parce qu’on te voyait un partout. Je crois qu’à peu près à chaque ouverture du « Dernier Bar Avant La Fin Du Monde » je t’ai croisé. C’était « Carole ?!  Qu’est-ce que tu fais là ?».

Petite précision : mon frigo ne marche plus depuis deux ans ! Et donc je vais boire là bas effectivement, j’aime beaucoup l’alcool. D’ailleurs, je pensais commencer à cultiver et faire un vignoble répondant au nom …de « Vignoble » ! (rires) Donc oui, j’aime bien Le Dernier Bar…

Dans le milieu en général, question présentation de jeux vidéo, il y a les « vendeurs de saucisses » qui présentent mieux mais ne savent pas vraiment ce dont ils parlent et la majorité des spécialistes… on va dire qu’ils sentent bon l’eau précieuse très souvent ! Tu te démarque relativement de ça et, à ce que j’ai pu comprendre, il y a eu plusieurs réactions agressives et d’autres personnes encore qui t’ont acceptée en disant « Écoutes, on s’en fout, on est tous des monstres  et tu en seras un de plus ! ». Comment as-tu vécu ça ?

Ben, moi je l’ai vécu très bien parce que j’ai un caractère assez fort, j’ai une tendance à me foutre de ce que pensent les gens…

Ça, c’est Marseille.

C’est Marseille, voilà. En gros, les gens je m’en tape. J’avais envie de faire mon truc, pour moi avant tout. Et ensuite de le partager avec des gens que j’aime bien. C’est vrai qu’au début ça a été difficile parce que j’ai un parcours assez particulier. Je suis passée par la téléréalité, j’ai fait des photos nue donc forcément c’est ressorti tout de suite parce que les mecs ont rien à faire que de se branler sur leur joystick alors forcément… c’est ressorti ! Moi ça ne me dérange absolument pas parce que j’assume totalement mon passé, d’autres ont accepté parce qu’ils ont été plus intelligents et ils ont vu que j’avais un discours qui était cohérent et que je ne disais pas trop de conneries donc ils m’ont accepté tout simplement parce que j’étais une passionnée de plus dans le milieu. Tout simplement. Donc je l’ai vécu très bien parce que de toutes façons il y a toujours des détracteurs, des gens qui t’acceptent et d’autres qui ne t’acceptent pas. On ne peut pas faire l’unanimité et je l’ai très bien vécu.

D’accord.

Moi, y’a pas de souci. Je me souviens même d’un podcast avec Gameblog où je leur avais dit carrément « Moi, je jouais aux jeux vidéo alors que certains d’entre vous étaient dans les couilles de vos pères ! Donc à un moment donné, ‘faut arrêter de critiquer. Ouais j’ai fait des photos à poil. Ouais j’ai fait de la télé réalité. Ça m’empêche pas d’être passionnée et de savoir parler de jeux vidéo. Sûrement mieux que vous parce qu’apparemment vous êtes derrière vos ordinateurs en train de critiquer et moi je suis là ! ».

C’est vrai. De toutes façons, plusieurs l’ont fait. Sharon Stone l’a fait. Michelle Pfeiffer l’a fait. Madonna l’a fait. Et jusqu’ici dans leurs milieux respectifs ce sont des gens qui sont des personnalités, voire même des pointures, donc où est le problème ?

(grave respect pour l’hoverboard au passage…)

Quels sont tes futurs projets ? Peux-tu en parler ?

En fait, normalement je pars en vacances au moi d’août ! (rires) Ça sera certainement aux côtés de Bertrand Amar donc toujours dans la Coca Cola zero Gaming Zone qui est la zone gaming de melty.fr pour laquelle je fais deux chroniques jeux video par mois. Je ne sais pas ce que ça va donner avec Activision. On va peut être à nouveau signer pour Cod Casting ou repartir sur une autre formule, je ne sais pas. Et puis toujours Gamer à tout prix que j’ai envie de faire grossir et certainement des partenariats avec d’autres blogs dont Gameblog avec qui je fais régulièrement des vidéos.

Merci d’avoir répondu à ces questions.

Merci à toi ! Des gros bisous !

Submit a Comment