Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Génération Strange | Votre source quotidienne d'infos comics, cinéma, série TV, manga, jeux vidéos

Scroll to top

Top

No Comments

L’instant WTF: Le TWIX de la discorde

L’instant WTF: Le TWIX de la discorde
Mister O
  • On 21 juin 2015
  • http://generation-strange.com

Les exécutifs de DC comics ( Dan Didio en tête) ont parfois des idées bizarres. Je ne parle pas des probables histoires que vont nous pondre les scénaristes maison. ou d’une campagne originale visant à promouvoir la maison DC. Non, là, Dc comics a choisi de publier une campagne de publicité pour la marque Twix ( avec le sémillant Nick Lachey pour promouvoir cette nouvelle barre au beurre de cacahuètes) dans l’ensemble de leurs comics. L’existence même d’une nouvelle campagne de pub n’a en soi rien de choquant. Parmi les pages des comics en version originale, les publicité ponctuent la lecture comme une course d’obstacle faisant partie de l’exercice. Ces publicités sont un passage obligé, et les lecteurs que nous sommes se sont faits à ce statut quo. Mais là, il s’agit de tout autre chose: Cette fois, DC comics a décidé pour ce mois de juin de faire un test en introduisant la campagne de pub twix dans les pages de tous leurs comics sur 2 moitié de pages, obligeant à couper une planche de dessins en 2 parties.

Ce qui était auparavant un interdit sous-entendu vient de tomber. en tant que lecteur, je suis plus qu’agacé de savoir que je vais payer mes comics de la semaine au prix fort et qu’en plus je vais devoir me farcir des pubs qui vont ternir mon expérience de lecture, la qualité du récit et des dessins n’entrant pas en ligne de compte. Avoir des pages entières permet d’apprécier le récit au même titre que les qualités graphiques de la série que l’on suit et de marquer nos esprits de lecteurs avec des splash pages par exemple. Ce type de page nous immerge dans l’histoire. 

Cette fois, ce n’est pas le cas et c’est rageant. Certains trouveront peut-être que la publication d’une campagne de pub, si intrusive soit-elle, ne vaut pas à elle seule que l’on écrive un billet Si je peux respecter cet avis, je suis personnellement en total désaccord. je rejoins l’opinion de Jeff the wanderer, qui avance une approche des plus pertinentes. En effet, la page est l’unité minimale qui permet d’apprécier nos comics. Pour comprendre à quel point cette nouvelle campagne est un symbole de non respect, imaginez que vous regardiez le dernier épisode de la série Game of thrones. Imaginez maintenant que la chaîne HBO, décide de jouer avec vos nerfs en plaçant une pub juste avant l’instant fatidique. comment vous sentiriez-vous ? En colère car le network vous prendrait pour des crétins finis prêts à tout pour voir la suite de leur série ? C’est un peu notre ressenti à nous lecteurs. Cette désastreuse initiative montre que les têtes pensantes de DC comics ne voient les fans de comics que comme des machines à billets. Cela a été confirmé à demi mots par Dan Didio lors d’une interview au site IGN.com: “Je pense que ce qui est excitant pour moi c’est que les pub font partie d’un tout. Personne n’arrête de lire ou de visiter un site à cause de publicité pop up ou d’autres choses du genre” Cette déclaration démontre clairement que Dan Didio se fout de la gueule de sa clientèle, car il est persuadé que nous continuerons à acheter nos comics vaille que vaille. Le pire c’est qu’il a certainement raison, et cela pour plusieurs raisons: 

– tout d’abord, nous voulons connaître la suite du run que l’on lit. 

– Ensuite, nous continuons d’acheter les comics par respect pour le travail des auteurs et des artistes. 

Ces derniers eux-même se sont déclarés outrés par le placement de cette campagne ( cf Greg Capullo). Cette campagne de pub génère un bad buzz à double effet: Tout d’abord, elle provoque un rejet de la marque Twix et du produit concerné chez les fans de comics ( Nick Lachey comme égérie ? sérieusement ?) ainsi qu’une remise en question de l’achat de comics DC. Quand j’achète le premier numéro de JLA de Bryan Hitch, avec des splash pages d’une réelle amplitude, que je paye ce comic 5 euros, et que je trouve ces pubs, la conclusion que j’en tire est simple claire, et sans équivoque: DC n’a aucun respect pour ses clients et ne considère sa branche comics que comme un business comme un autre. C’est une erreur. Pour finir, Dan Didio a indiqué qu’il s’agissait juste d’un test qui ne se ferait qu’au mois de juin. Bien que le retour de bâton sur les réseaux sociaux ait été phénoménal, DC va rester insensible au mécontentement général. Ils ne regardent que les chiffres de vente. Le boycott est une réponse immédiate qui les ferait bouger rapidement. Je ne serais pas étonné qu’après cet épisode publicitaire, nombreux sont ceux qui vont préférer lire leurs comics sur une tablette en téléchargeant illégalement…Etant optimiste de nature, j’espère sincèrement que DC prendra en compte les nombreux retours des lecteurs pour comprendre que ce type de publicité intrusive est une très mauvaise idée. On peut rêver …

 

 

Submit a Comment